4 bonnes raisons d’aller visiter le salon Cosmetic 360

Pour la première fois, nous sommes allés au Carrousel du Louvre voir l’événement Cosmetic 360, qui en est déjà à sa 3ème édition. Un RDV incontournable pour la profession et ses différents acteurs. En tant que cluster privé d’entreprises dédié à l’innovation, on a compris pourquoi. Voici nos 4 bonnes raisons pour y aller.

1) Ça parle Innovations et Solutions

Exit les mannequins et les belles vidéos publicitaires. Ici, on parle offre et savoir-faire en innovations et solutions dans le secteur de la cosmétique/parfumerie. On sort les plaquettes, les échantillons, et parfois même la machine robot, voire le casque VR pour présenter toutes les facettes du métier, à travers 5 pôles principaux : matières premières, formulation et fabrication, packaging et conditionnement, tests et analyses, supports. Vous vous interrogez sur des problématiques comme la détection de signes cosmétiques liés au vieillissement, ou le degré d’hydratation de la peau pour pouvoir développer de nouveaux produits? Vous trouverez probablement des éléments de réponse au salon. Pour des réponses plus complètes, vous pouvez également nous consulter directement, via AXTRID, une des entités de notre organisation pluridisciplinaire, spécialisée notamment en data science.

 

2) Ça pitche des Start-ups

Un espace Start-ups est aménagé et accueille start-uppers, mais également chercheurs, PMEs et porteurs de projets soumis à des séances de pitchs auprès d’organismes. Un procédé et des prestations qui nous rappellent la Bubble Farm, notre offre en Open Innovation, accélérateur d’idées et de projets. Vous recherchez un financement, ou vous vous demandez comment maitriser vos coûts tout en produisant de la valeur ? Profitez de l’expérience de nos 10 experts, qui vous accompagneront au-delà de la simple mise en relation.

 

3) Ça grouille de talents

Sponsorisé par LVMH et coaché par BeMyApp, le hackaton #RevealYourPerceptions mobilise des groupes d’étudiants en cosmétique, développement, et autre intelligence artificielle. Ils ont 2 jours pour confronter les enjeux actuels du secteur et proposer des projets viables. Les talents et start-upers de demain se trouvent probablement parmi ces jeunes ! Nous avons d’ailleurs croisé l’Ecole de Biologie, l’IFM et l’ISIPCA. Chez Genaris Group, on recrute en ingénierie, data science… Etudiants, vous voulez développer des logiciels pour automatiser la déformulation chimique des parfums ; ou reconstruire des visages en 3D? N’hésitez pas à vous manifester pour le job de vos rêves. Il est peut être chez AXTRID ou dans une autre de nos entreprises !

 

4) Ça a un écho international

Nous saluons le travail de Cosmetic 360 et Cosmetic Valley pour avoir su donner une portée mondiale à ce salon. C’est grâce à des événements comme celui-ci que des PMEs innovantes comme nous pouvons aller à la rencontre de grandes maisons (LVMH, Chanel, L’Oréal, Shiseido, BASF…). Ces dernières peuvent faire face aux enjeux liés à la carnation, caractéristiques variant d’un continent à l’autre.

Nous nous sommes retrouvés dans notre élément lors du salon : Etudiants, PMEs, laboratoires, grands comptes, institutions se cotoient et échangent autour de la cosmétique et de la parfumerie ; L’open innovation est au coeur du process. RDV l’année prochaine… Peut être en tant qu’exposant cette fois-ci ! Dans quel pôle d’après vous? 🙂

En attendant, petit retour en images (en haut) sur Cosmetic 360, le salon des innovations et solutions en cosmétique et parfumerie. D’autres images live sont disponibles sur notre compte Twitter.